Suspension

Une suspension décrit un mélange hétérogène de substances dans lequel un solide finement divisé est combiné avec un liquide. Le solide ne doit pas se dissoudre dans le liquide, comme c’est le cas pour les mélanges de sel et d’eau.

Exemples de suspension

  • Boue de sable dans l’eau de mer
  • Jus d’orange
  • Bière blanche de fermentation
  • Sang
  • Béton ou mortier
  • Fluide de forage

Qu’est-ce qui caractérise une suspension ?

Les suspensions se dissocient au cours du temps par l’effet de la gravité. Le solide descend au fond (dépôt) ou se sédimente, c’est le cas dans les réservoirs ou les conteneurs.

En cas de particules solides minuscules (taille de particules inférieure à 1 µm) des suspensions stables apparaissent. Les fines particules sont tenues en suspension par le mouvement moléculaire. Les particules se séparent très lentement du liquide ou pas du tout. Ces solides s'appellent des colloïdes.

Afin d’accélérer le processus de sédimentation d’une suspension (en chimie notamment), on peut utiliser des centrifugeuses. La force centrifuge sépare les particules solides du liquide.

 

Source

[1] Duden: Suspension, www.duden.de/rechtschreibung/Suspension, 05/2019

[2] Bundesverband Geothermie 05/2019: Suspension, www.geothermie.de/bibliothek/lexikon-der-geothermie/s/suspension.html, 05/2019

[3] Spektrum Akademischer Verlag: Suspension, in: Lexikon der Biologie, www.spektrum.de/lexikon/biologie/suspension/64838,1999  

Avez-vVous des questions ou des remarques ?
*Champs à remplir obligatoirement